Témoignages

Cette partie du site est consacrée aux personnes qui souhaitent apporter un témoignage de leur vécu de leur surdité au quotidien. Conformément au respect de la loi de l’informatique, ces témoignages resteront anonymes mais permettront à tous de partager votre expérience.
Vous pouvez nous envoyer votre témoignage par courrier ou par e-mail. Alors, à vos crayons ou à vos claviers !

Rappel: Vous pouvez aussi utiliser le coin salon (forum) pour exprimer votre avis sur tous les sujets concernant les troubles de l’audition, la prise en charge (aides de correction auditive, implant cochléaire, soins ORL, orthophonie), votre vécu de la malentendance, etc.

Témoignage de Monsieur A:

En 1992, j’ai perdu complètement mon audition de l’oreille gauche suite à une fracture du rocher provoquée par un accident de voiture.
En 2004 après la mort de mon beau-père, une perte progressive de l’audition de l’oreille s’est installée.
Le 19 juin 2006, je me suis fait opérer pour poser un implant cochléaire au niveau de mon oreille gauche. Les premiers mois ont été très difficiles malgré les trois séances d’orthophonie par semaine qui étaient très éprouvantes.

L’opération m’a permis:

* de reprendre contact avec beaucoup de personnes
* de réentendre, surtout la voix de mon fils car elle est grave
* d’être moins stressé quand je vais en course tout seul ou dans les bureaux des administrations où les employés parlent à voix feutrée
* de ne pas perdre mon travail de vendeur en fruits et légumes en gros avec la compréhension de mon employeur. Je me suis même retrouvé responsable des arrivages et je contrôle la qualité des produits avec un seul interlocuteur, ce qui est très important.
* de reprendre une activité sportive que j’avais arrêté à cause de ma déficience: responsable de l’entraînement d’une équipe de football féminine tout en les prévenant de mon handicap.
* d’être plus attentif aux personnes qui me parlent tout en les regardant car la lecture labiale est très importante pour moi

Les inconvénients rencontrés:

* la présence de plusieurs interlocuteurs
* les grands magasins trop bruyants: chariots qui roulent, objets qui tombent, micros, personnes qui parlent…
* les personnes qui ne connaissent pas mon handicap et qui parlent sans me regarder ou qui parlent à voix feutrée dans un environnement bruyant car ce handicap ne se voit pas.

S’il fallait refaire l’opération, ce serait sans hésitation mais avec plus de précisions sur les résultats et sur la durée de l’orthophonie qui me paraît très longue mais vus les résultats après tout. Je trouve que le résultat est très concluant.

Merci au professeur qui m’a opéré, au médecin ORL et aux orthophonistes qui assurent mon suivi.

Une réflexion sur “ Témoignages ”

  • 19 janvier 2016 à 11 h 59 min
    Permalink

    bonjour
    Je suius maman d une jeune fille de 22 ans qui est sourde profonde bilatérale implantée de la deuxiéme oreille depuis trois ans car c était conseillée car elle est atteint d un syndrum d usher de type 1 . Elle a suivi une scolarité en integration jusqu à ses 18 ans ou elle a obtenue son brevet et son CAP;ensuite elle est rentrée au CRESDA pour deux ans pour savoir ce qu elle voulait aller pour rentrer dans le monde du travail puis elle a decidé de commencer en ESAT ce qui n a pas été facile car tous les dossiers qu elle a déposé et aux entretiens on lui a fait comprendre que sa place était pas en milieu protéger ,alors qu aujourd hui un etablissement lui a donner une place depuis un an . Le directeur est conscient qu elle n a pas sa place pour toute sa carrière mais ils vont l accompagner à prendre confiance en elle pour que dans le futur elle travaille en milieu ordinaire.
    Ce que je trouve pas correct c est qu elle travaille 35heure par semaine alors quand esat il gagne pas le smic ,elle doit payer handipole pour se rendre à son travail avec les dépenses de la vie quotidienne on lui accorde que 385 euros d AAH .lorsque je suis allée à la CAF pour une explication, on ma fait comprendre que si elle serait restée à la maison elle aurait toucher la totalité de l allocation .A ce jour le gouvernement à mis en place une nouvelle aide pour les personne qui on des faibles revenus ,j ai fait la simulation sur le site de la ca f avec son salaire elle n y à pas le droit,je me demande comment elle ferait si je n était pas là pour la loger et la nourrir!!!!Il faut vraiment se battre tout le temps avec les administrations pour eux en tant que maman ce qui est parfois pesant car parfois on se demande s ils sont bien integrés dans la société surtout à l époque ou l on vie

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*requis

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.