Surdité

Classification audiométrique:

Elle classe les surdités suivant leur degré de perte auditive . La perte auditive se calcule sur la perte en voie aérienne des fréquences conversationnelles classiques ( 500 , 1000 , 2000 et 4000 Hz ) . On additionne les valeurs en dBs et on divise la somme par quatre . On compte 120 dBs de perte pour toute fréquence non perçue . Le calcul est réalisé pour chaque oreille séparément . On prend en considération le chiffre obtenu pour les deux oreilles pour classer le déficient auditif dans une catégorie .
La classification s’effectue de la manière suivante :
– Audition normale et subnormale : perte auditive inférieure à 20 dB.

– Surdité légère : perte de 21 à 40 dB.

– Surdité moyenne : 41 à 70 dB de perte.
Il existe deux groupes :
Groupe I : 41 à 55 dB de perte.
Groupe II : 56 à 70 dB de perte.

– Surdité sévère : 71 à 90 dB de perte.
Il existe deux groupes :
Groupe sévère I : 71 à 80 dB de perte.
Groupe sévère II : 81 à 90 dB de perte.

– Surdité profonde : au-delà de 90 dB de perte.
Il existe trois groupes :
Groupe profonde I : 91 à 100 dB de perte.
Groupe profonde II : 101 à 110 dB de perte.
Groupe profonde III : 111 à 119 dB de perte.

– Cophose : surdité totale : 120 dB de perte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*requis

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.