Les incidences de la surdité

Les facteurs extrinsèques de la surdité:

– les potentialités intellectuelles de l’enfant sourd
Celles-ci doivent être effectives car l’accès au langage oral demande une certaine capacité d’abstraction.

– la prise en charge adaptée de l’enfant sourd
Une équipe pluridisciplinaire compétente assure le suivi régulier de cette prise en charge.

– les stimulations environnementales adaptées
Il est indispensable au développement harmonieux de l’ enfant, tant sur le plan de l’équilibre psycho-affectif que sur celui du langage oral, que ses parents soient motivés et investis dans son éducation, et le stimulent notamment par un bain de langage adapté.
Incidences sur la voix et l’articulation:

Le contrôle du timbre et de la hauteur de la voix est imparfait chez l’enfant sourd.
Comme nous l’avons déjà expliqué, le bébé sourd entre quatre et cinq mois émet des vocalises parfaitement similaires à celles de l’enfant entendant. Ce n’est que plus tard que sa voix peut se détériorer.
Le manque de contrôle audiophonatoire de l’enfant sourd peut entraîner des nasalisations (dues à un manque de prise de conscience de la fermeture du voile du palais) et des confusions entre des voyelles proches comme le [u] et le [y] par exemple.

Une réflexion sur “ Les incidences de la surdité ”

  • 22 octobre 2015 à 16 h 43 min
    Permalink

    Je pense que les appareils auditifs ont l’avantage d’offrir des possibilités de réglages assez fines et précises, j’ai donc l’espoir qu’on puisse faire encore mieux mais vu le prix de l’appareil auditif prix , je pense qu’il y a des efforts à faire pour regarder la tv

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*requis

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.